Actualités

E-Lettre Nº 25

By  | 

L’Alliance Francophone vous communique :

E-LETTRE N° 25 

AF

L’ART DU CHANT FRANÇAIS AU JAPON

Partenaire de l’Alliance Francophone. Deux concerts avec Stéphane Sénéchal.et Mayuko Karasawa, soprano japonaise.

AF

Deux concerts Art du Chant Français, partenaire de l’Alliance Francophone, seront donnés au Japon, l’un le 15 mai 2014 à Tokyo et l’autre à Osaka le 17 mai 2014.

Le 15 mai 2014 au Marunouchi Trust City lors d’un « déjeuner concert » (http://www.mori-trust.co.jp/marunouchi/english/index.html)

Le 17 mai 2014 à l’hotel Okura Kobe (http://www.okura.com/domestic/kansai/okura_kobe/)

Ces concerts sont articulés autour d’un répertoire d’opéra français et de chansons françaises allant de Carmen Werther à Édith Piaf, Montand ou Kosma.  Mayuko Karasawa, soprano japonaise et Stéphane Sénéchal répondent ainsi à la passion des Japonais pour le mode de vie, la culture et le répertoire musical français.

Ce concert valorisera la langue française et le partage culturel entre nos deux civilisations.  L’Alliance Francophone parraine bien évidemment ces concerts.

Contact : Stéphane Sénéchal / Art du Chant Français, http://artduchantfrancais.com

FEMMES AU-DELA DES MERS

Partenaire de l’Alliance Francophone. Invitation à l’Assemblée Générale.

AF

 Gisèle BOURQUIN, Présidente de « Femmes au-delà des Mers » nous invite à son assemblée générale. Avec pour thème « Le patrimoine culturel : valoriser celui des régions Outre-mer » elle aura lieu le mercredi 5 mars 2014 à 18h30 au siège de l’association, 14, avenue René Boylesve 75016 Paris.

Programme :

18h30 : Assemblée Générale Ordinaire

19h : Exposé des activités et projets de l’association

A partir d’un documentaire et de l’échantillon d’archives réalisé pour FAM : « Archives privées : patrimoine familial, patrimoine régional / Les régions d’Outre-mer : un patrimoine singulier à visée universelle » Une large place sera faite aux échanges qui se poursuivront autour d’un verre.

Il suffit de confirmer avant le 26 février votre présence à femmesaudeladesmers@gmail.com 

Disparition de François Baschet – Un humaniste… 

Un hommage de Michèle Barbier

La meilleure diffusion des valeurs francophones est assurée par l’Art.

Disparu le 11 février 2014, François Baschet (93 ans), créateur avec son frère Bernard, de sculptures sonores connues dans le monde entier, était un grand humaniste, un homme de cœur et d’esprit, dont les valeurs répondaient à celles de l’Alliance Francophone dont il fut adhérent d’honneur. C’était mon ami.

AF Francois Baschet et Michèle Barbier

« Je demande à ma femme, à ma famille et à mes amis de m’aider à mourir discrètement, sans regrets et sans larmes, ayant eu une vie complète, intense et joyeuse. Défense de pleurer ! Merci d’avance » écrit François Baschet, quelques heures avant son grand départ, une dernière volonté bien difficile à respecter par ceux qui l’ont connu, aimé.

Né en 1920, il a tout vu, tout connu, sauf l’orgueil et la mesquinerie. Il aimait le monde et le monde le lui rendait bien. Il aimait les gens, ne voyant en eux que leur cœur et leur sincérité, et ses amis le lui rendaient bien. Engagé de force dans la STO, il s’est échappé et a rejoint le DGER, auprès du Colonel Duclos. Envoyé en Allemagne comme informateur, puis en Argentine pour traquer les nazis en cavale, il revient en France et entre à Science Po. Aucune misère du monde n’entamait sa gaieté, son humour, sa force de vivre ni sa confiance en l’homme.

Artiste de variétés, sous le nom de Félix Barrel, il se lie d’amitié avec Les Frères Jacques, Pierre Doris, Michèle Arnaud, Jacques Dufilho, Jacques Brel et tant d’autres figures légendaires de La Rose Rouge ou de Milord l’Arsouille…Après un passage à l’Olympia, il refuse pourtant un contrat de l’imprésario Eddy Marouani pour Bobino : « Je voulais être sculpteur, et non clown ».

Son frère Bernard lui dit alors « Tu ne sais rien de la musique. Les sculpteurs sont incultes. Au lieu de faire du faux Rodin, pourquoi ne pas réaliser une sculpture-lutherie pour les générations à venir ? » A force de recherches et d’expériences, ils créent alors de nombreux instruments se basant sur l’utilisation des vibrations.

« Le son se trouve au cœur du cycle des vibrations », approuve Yehudi Menuhin, préfaçant le livre- souvenir de François. « La musique nous aide à rester en contact avec l’ensemble des vibrations du monde et, de cette manière, nous recentre dans notre être propre ».  Au milieu de guitares gonflables, plus pratiques à transporter dans une valise – primées au Concours Lépine – ou de magnifiques sculptures qui marient eau, fer et cristal, les frères Baschet composent pour le cinéma et obtiennent un Grand Prix de l’Académie du Disque.

AF « CRISTAL » pour les cristalleries Baccarat

Pour leur bicentenaire, les cristalleries Baccarat leur passent commande de «Cristal», fleuron de leur immense œuvre.

A Los Angeles, New York, Québec, Madrid, Barcelone, Berlin, Munich, Osaka, Mexico, Buenos Ayres, Helsinki, Copenhague, Stockholm, Paris, les expositions attirent un public nombreux qui ne se contente pas d’admirer la beauté des sculptures, mais les touche, les caresse, composant leurs propres mélodies…

« La technologie sonore n’est pas une fin », dit François Baschet, « C’est un début. Elle permet à chacun de fabriquer ses jouets. Chacun construit, accorde, utilise, améliore, « symphonise », fait son numéro. Avec cette technologie, tout est possible ».

Les plus grands artistes encouragent les deux frères : « Remplis le monde d’harmonie et de belles choses », dit Alexandre Calder à François. « Notre rôle est de laisser après nous un monde meilleur et plus beau ». « Si vous voulez être à la mode, lui conseille Jean Cocteau, regardez ce que fait tout le monde. Faites maintenant le contraire… et attendez ! »

De gigantesques et élégantes statues, des fontaines, autant d’hymnes à la beauté, s’élèvent à Cologne, Mexico, Londres, New York, Barcelone… Aux ateliers Baschet, les enfants apprennent à créer leurs musiques et à vibrer au monde, à Pampelune, Osaka, Mexico, New York, Madrid, Paris, Hambourg…

A Paris, François Baschet a installé son atelier en plein chœur du Quartier Latin, au Collège de Beauvais, là où Saint Thomas d’Aquin enseignait, où Ignace de Loyola et Saint François Xavier étudiaient… A l’heure du repas, il tenait table ouverte à la seule condition d’être soi-même, de partager, rire, trinquer, chanter…Les outils se rangeaient et les assiettes fleurissaient sur la grande table où chacun pouvait venir s’installer. Une tradition qui perdure encore, rare oasis de convivialité, mais dont, hélas, on prévoit la fermeture proche. Chacun y apportait le meilleur de sa musique et la plus franche chaleur de son cœur… Un phalanstère populaire, indulgent et complice.

En poussant la porte de l’Atelier, chacun se débarrassait des pollutions : de son image sociale, ego, méfiance de l’autre, paillettes. Que de personnages, illustres ou inconnus à égalité, ont eu la chance de se ressourcer auprès de cet hôte bienveillant, généreux, lucide, chez qui l’amour et l’humour régnaient en maîtres…

Au-revoir, François. Non, nous ne pleurerons pas. Nous boirons à ta santé éternelle, en dégustant ton plat préféré : les saucisses aux lentilles. Nous écouterons les chants sud-américains interprétés par Jean-Pierre Bluteau et Isabelle Van Quang, la flûte péruvienne de Thierry Carabin, le piano romantique de Jean Rozen. Et qui sait si Michel Deneuve ne nous fera pas descendre dans la cave, où il a installé son studio, pour faire vibrer sous ses doigts ses magnifiques tiges de cristal ?

Une vie est réussie si personne ne pleure lors des funérailles. La mort fait partie de la vie, tout simplement. Mais l’esprit demeure. Puisse celui de François Baschet continuer de se répandre dans le monde entier pour retrouver les valeurs essentielles de la vie, une vie fluide et lumineuse, comme de l’eau sur du cristal.

MB

N’oubliez pas de régler votre adhésion 2014 ou de nous rejoindre en adhérant !

AF

1er APPEL DE COTISATION 2014

Si vous avez envoyé votre adhésion entre temps, veuillez ne pas tenir compte de ce rappel !

Nous sommes une des très rares associations francophones qui, pour des raisons d’éthique, ne sollicite pas de subventions publiques ! Pour nous aider à garantir notre indépendance et à assurer la pérennité de nos actions,

merci de nous renvoyer, dès aujourd’hui, votre bulletin d’adhésion à :

ALLIANCE FRANCOPHONE

24, Avenue Perrichont – 75016 PARIS -France.

Nous vous en remercions bien cordialement !

Alliance Francophone – 24 av. Perrichont – 75016 – Paris -France

Nom et prénoms . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Adresse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . Code postal . . . . . . . . . . . . . .. Ville . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Pays . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Téléphones : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Télécopie :. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Courriel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Profession/Titres/Fonctions . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Adhère à l’Alliance Francophone et choisit la cotisation suivante :

• membre actif cotisation : 60 €

• membre bienfaiteur : 100 € et plus

• association : 200 € et plus

• entreprise : 1000 € et plus

• lycéens (plus de 15 ans) & étudiants : gratuité (joindre certificat de scolarité)

Règlements : chèques ou virements bancaires à l’ordre de Alliance Francophone » en précisant « adhésion » ou « don ». Si vous souhaitez que d’autres reçoivent ces informations, merci de nous envoyer leurs courriels à :

mailingaf-subscribe@jrguion.com

[button link=”http://www.alliance-francophone.org” style=”info” color=”silver” text=”dark” window=”yes”]www.alliance-francophone.org[/button]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *