En vrac

Trois siècles d’archives…

By  | 

Retronews.fr, trois siècles d’archives de presse en ligne.

Comment la presse de 1914 a-t-elle parlé de l’attentat de Sarajevo ? Comment, dans les années 30, Antoine de Saint Exupéry, transformé en envoyé spécial de Paris Soir, racontait-il la révolution russe ? Quel spectacle pouvait-on voir à Paris à la veille de la seconde guerre mondiale ?

Pour répondre à cette curiosité historique, qu’elle soit professionnelle ou personnelle, la Bibliothèque nationale de France (BNF) a numérisé des millions de pages de journaux français (y compris les colonies françaises), entre 1631 et 1945, et créé un moteur de recherche thématique et sémantique pour s’y balader.

Le nouveau site, baptisé retronews.fr, lancé ce mercredi, se veut l’« INA de la presse écrite », un instrument de voyage dans le temps, avec, en plus, une dimension « sociale » avec la possibilité de créer des « communautés » d’intérêt autour de sujets particuliers (la Commune de Paris, l’aviation, etc…). Il est d’accès gratuit (il faut juste s’inscrire), avec des fonctionnalités payantes pour des services poussés.

Un exemple : la BNF m’avait demandé un « édito » puisé au fil d’une balade dans ses archives. J’ai choisi l’« ubérisation », en partant de la phrase lancée par le fondateur d’Uber, Travis Kalanick, à Emmanuel Macron : « Les fabricants de voitures ont-ils payé pour la disparition des chevaux  ? … “ En quelques minutes, j’ai trouvé les traces des débats provoqués, à la fin du XIX° siècle, par la disparition des chevaux, avec cette question : qui va payer ? … Comme quoi, on n’invente rien !

Longue vie à Retronews, qui permet de regarder dans le retro pour comprendre (un peu) le présent !

Sources :  rue89.nouvelobs.com

Retronews

 

Répondre

Your email address will not be published. Required fields are marked *