Bien être

Pour vivre heureux…

By  | 

Concentrez-vous !

Etre capable de se concentrer est essentiel au bon déroulement de sa vie. Dans le sujet que nous abordons dans ce numéro de Café Crème, il est question de mobiliser ses facultés mentales et physiques sur un sujet ou une activité sans se laisser distraire par des idées vagabondes ou par des événements extérieurs. Des chercheurs ont démontré que lorsque nous manquons de concentration, que nous n’arrivons pas à la tâche fixée, nous sommes moins heureux. Cela voudrait-il dire que mieux nous sommes concentrés dans ce que nous faisons, plus nous sommes heureux ? Ce qui est certain, c’est qu’en maitrisant cet art, on peut atteindre un état d’esprit de paix intérieur et donc de bonheur.

 Petit mode d’emploi.

Quel que soit le motif de ce besoin de concentration, étude, préparation d’un dossier, décision à prendre, analyse ou méditation, choisissez l’endroit où vous allez vous installer. Aménagez-le. Eloignez les distractions possibles, mettez vos téléphones sous silence. Signalez si besoin est que vous ne voulez pas être dérangé. Si l’objet de cette concentration est un travail de plusieurs heures, fixez-vous des objectifs raisonnables et faites des poses régulières, selon votre rythme.

Lorsque vous êtes distrait, pensez à : ” ici et maintenant“. Cela parait enfantin mais c’est un truc très efficace. A chaque fois que vous vous laissez distraire, répétez ” ici et maintenant” et revenez au cœur du sujet.

La concentration dans l’action part du même principe, sauf que le mouvement va permettre à votre cerveau de secréter ces fameuses hormones du plaisir que sont la dopamine, la sérotonine et les endorphines. 20 minutes de running léger sont suffisants pour augmenter votre niveau de dopamine. Quant aux sports intensifs, ces hormones vous aident à être plus concentré dans l’action et vous procurent du plaisir. Elles se développeront davantage, et vous apporteront un état de satisfaction et de bonheur.

La célèbre “extase” du sportif arrive lorsqu’une parfaite synergie entre ces hormones, la tension artérielle et la respiration sont atteints. Vous ne ressentez alors que de la joie.

Les aliments néfastes pour votre mémoire et votre intelligence.

On cite toujours les aliments qui sont bons pour votre santé. Mais lorsqu’on se penche sur les performances que peut avoir un cerveau, sur sa capacité de concentration, de mémoire et d’intelligence, on découvre qu’il a bien des ennemis sur son chemin.

  • A commencer par les graisses saturées qui sont l’ennemi Nº1 pour le cerveau. Les fritures industrielles détruisent les cellules nerveuses du cerveau et les fast-food sont à éviter à tout prix. L’analyse de ces repas dévoile trop de calories et de graisses industrielles, qui nuisent directement au cerveau et aux molécules liées à la mémoire et à l’apprentissage.
  • Les sucres consommés en excès sont mauvais pour la mémoire.
  • Les édulcorants artificiels, pris à long terme, peuvent endommager le cerveau.
  • La viande rouge nuit également à la mémoire.
  • Les aliments trop salés. On connait les effets néfastes du sel sur les problèmes cardiaques et sur la tension artérielle, mais celui-ci nuit également au bon fonctionnement du cerveau, ruinant votre capacité à raisonner.
  • Les charcuteries industrielles nuisent à votre concentration et donc à votre efficacité au travail.
  • Les graisses animales (beurre, crème, fromages, etc.) consommées en excès peuvent provoquer des problèmes de mémoire et peuvent réduire les performances scolaires.
  • Les graisses transformées, elles, ralentissent vos capacités.
  • Le fructose, que l’on trouve dans tous les aliments transformés, provoque une lenteur du cerveau et des problèmes de mémoire.
  • Les céréales raffinées sont néfastes et à remplacer par des céréales complètes, riches en fibres.
  • L’alcool, on s’en serait douté, provoque une confusion mentale. C’est un gros perturbateur, mais le plus grave c’est qu’il cause des dommages irréversibles !
  • Tabac, drogues, pollution, pesticides… s’ajoutent à cette longue liste. 

Pour se concentrer plus facilement :

  • L’aromathérapie avec des huiles essentielles comme la Menthe poivrée, à raison de deux ou trois gouttes sur la nuque lorsque les capacités de concentration faiblissent. (À noter qu’elle peut empêcher de dormir, ne pas la prendre trop tardivement).
  • Le Romarin : 1 goutte sur chaque poignet en les frottant l’un contre l’autre.
  • L’acupuncture : très utile pour aider les personnes qui éprouvent des difficultés à se concentrer.
  • L’hypnose peut être très efficace aussi. Plus précisément l’hypnose Ericksonienne.
  • La Programmation Neurolinguistique (PNL)
  • L’ostéopathie, avec un travail sur l’axe cranio-sacré. 

Aliments favorables :

  • Le chocolat, consommé avec bon sens et avec pas moins de 70 % de cacao. Il est riche en théobromine et en théophylline, deux substances qui font du chocolat un excellent stimulant du cerveau.
  • Le guarana, consommé chez les indiens d’Amazonie pour ses vertus antistress, antifatigue et stimulantes.
  • Le thé vert, consommé avec modération il facilite la concentration et la mémoire.
  • Le miel, favorise une aptitude à la concentration.
  • Le romarin, pour ses propriétés stimulantes de la mémoire.
  • Les aliments riches en fer.
  • Les vitamines B1 -B6 – B9 – B12 primordiales pour la mémoire

Texte : P. Pinot

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *