En vrac

La Sangria dans tous ses états

By  | 

Il existe plusieurs variantes de la Sangria. Apéritif roi, d’un succès planétaire, qu’elle soit rouge, blanche, dorée, rosée, son effet est toujours réussi lors d’une réception entre amis. La vraie Sangria s’élabore donc à partir de vins du Pays Basque. De même, elle ne s’improvise pas, vous devrez la préparer au mieux 3 jours à l’avance.

Sangria rouge, celle d’origine. (le mot sangre signifie sang en espagnol)

Pour 10 personnes :

  • 2,5 l. de vin rouge assez corsé
  • 750 gr. d’oranges non traitées
  • 350 gr. de citrons non traités
  • 500 ml de rhum ou de Cointreau (selon votre fantaisie)
  • 150 gr. de sucre
  • 1 gousse de vanille
  • 1 c. à c. de cannelle en poudre
  • ½ l. de limonade

Préparation : Enlever partiellement la peau des agrumes pour ne pas apporter trop d’amertume.

  • Verser le vin dans une grande soupière ou tout autre récipient
  • Ajouter le sucre, le bâton de vanille fendu, la cannelle et l’alcool
  • Découper les fruits en tranches et les ajouter au vin
  • Laisser macérer 3 jours et au moment de servir, ajouter la limonade bien glacée.

La Sangria blanche

Pour 10 personnes

Ingrédients

  • 2,5 l de vin blanc sec
  • 2 citrons non traités
  • 2 oranges non traitées
  • 300 gr. de sucre en poudre
  • 3 pêches bien mûres
  • 2 bâtons de cannelle
  • ½ c à c de poivre blanc en grain
  • 2 clous de girofle
  • 5 cl de liqueur, style Grand Marnier
  • ½ l de limonade

Préparation :

– Dans une grande casserole, faire chauffer la moitié de vin blanc, la moitié du sucre et les épices. Lorsque le sucre est bien fondu, mettre de côté, couvrir et laisser infuser 1 heure.

– Laver les agrumes et les couper en morceaux avec la peau

– Dans un grand pot à Sangria, verser le vin blanc et ses épices, le reste de vin, les fruits et la liqueur.

– mélanger et laisser reposer 24 heures

Au moment de servir, ajouter la limonade bien fraîche.

Sangria torride

Même base, mais vous changez la limonade par ¾ de l. de “boisson gazeuse énergétique”, vous choisissez du rhum brun, et complétez avec 2 canettes de cola et ½ c à c de piment d’Espelette.

Variantes :

  • Vous pouvez changer la limonade par du soda
  • Ajouter du piment d’Espelette
  • Ajouter du romarin
  • Ajouter des pommes coupées en lamelles ou des grains de raisins ou tout autre fruit tel l’ananas par exemple
  • L’alcool choisi est traditionnellement le Rhum, le Cointreau ou le Grand Marnier, mais vous pouvez innover à votre guise.

“… En pleine tempête et se croyant perdu. Joachim le Basque s’est souvenu d’une vieille recette de sa Grand-mère. Dans sa gourde en peau il a mélangé du bon vin du Pays Basque, d’onctueux sirops de fruits, et de la poudre de piments rouges de son lointain  et cher Pays Basque.

Sa grand-mère disait que ce breuvage rendait les hommes plus forts que la peur, elle ajoutait en riant que le diable n’aimait pas le piment basque, et elle racontait aussi que cela rendait les hommes et les femmes plus vaillant au lit, mais chut… elle ne voulait pas que cela se sache…”

Extrait des “Souvenirs d’un basque gentilhomme et corsaire… de Bayonne aux Caraïbes entre 1799 et 1804”

Extrait du magazine Café Crème

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *