Quoi de neuf ?

La Suisse enterre définitivement…

By  | 

BANQUE : La Suisse enterre définitivement le secret bancaire.

Mais seulement pour les clients domiciliés à l’étranger…

Une spécialité de moins. Si la Suisse continue d’exceller dans l’horlogerie ou le chocolat, elle a décidé de tourner la page du secret bancaire… En tout cas pour les clients domiciliés à l’étranger.

Le Conseil national a largement plébiscité le principe de l’échange automatique de renseignements fiscaux. « Le parlement examinera en outre chaque accord signé avec un Etat partenaire », détaille la Tribune de Genève.

Un dispositif en place en 2018

Finalement défendu par la quasi-totalité des partis politiques suisses, la fin du secret bancaire ne passe pas pour l’UDC, qui a également échoué à protéger les comptes que les Suisses détiennent hors des frontières.

Car si la Suisse enverra désormais des informations à des fiscs étrangers, elle recevra elle aussi des données. La révolution n’est toutefois pas pour tout de suite : le nouveau dispositif s’appliquera seulement à partir de 2018.

« L’UDC pourrait avoir plus de succès sur la prochaine manche », souligne la Tribune de Genève. Le parti veut en effet conserver « le secret bancaire pour les comptes des Suisses détenus en Suisse » et cette revendication pourrait bien passer.

Banque

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Plus d'information

Les paramètres de cookies sur ce site sont configurés pour "autoriser les cookies" afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site Web sans modifier vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer