Bien être

Cet incroyable remède fabriqué par les abeilles

By  | 

Lettre de Xavier Bazin

Je les entends déjà ricaner.

« Un remède fabriqué par les abeilles ? Pff… Sûrement de la médecine folklorique. Qui peut croire que le produit des abeilles peut guérir, à part quelques bobos ou hippies qui pensent que la Nature est forcément bonne et bienfaisante ? »

Ils sont nombreux à penser ça, notamment dans le corps médical.

Et je dois vous faire une confession : il y a une dizaine d’années, je n’étais pas loin de penser comme ça.

Avant d’être frappé moi-même par des problèmes de santé, je croyais que la médecine moderne était 100 % scientifique et toute-puissante. Et qu’un médicament prescrit par un médecin valait forcément mieux qu’un remède naturel traditionnel.

Autant vous dire que je n’avais rien compris.

En réalité, la propolis des abeilles, a un nombre de bienfaits hallucinant pour votre santé.

Contre les infections de l’hiver, évidemment !

La capacité de la propolis à tuer les microbes est connue depuis l’Antiquité.

C’est même pour cela qu’elle est fabriquée par les abeilles.

Les abeilles l’utilisent pour boucher les trous de la ruche et la protéger contre les agressions extérieures. Grâce à la propolis, une ruche est plus stérile que le plus stérile des blocs opératoires !

Encore plus fort : les abeilles se servent aussi de la propolis pour « momifier les cadavres ».

Eh oui, car cela peut être une question de vie ou de mort pour les abeilles.

Il arrive qu’un petit rongeur affamé s’introduise dans la ruche, à la recherche d’un bon repas sucré. En quelques minutes, le pauvre animal succombe généralement aux coups de dard et de venin.

Mais son cadavre met alors en danger toute la ruche. Car il va se décomposer, tomber en putréfaction, avec toutes les conséquences que vous pouvez imaginer.

Alors les abeilles l’embaument… avec la propolis. Et c’est très efficace !

C’est ce qui a donné l’idée aux Egyptiens d’embaumer leurs pharaons… et ils utilisaient notamment la propolis pour le faire !

Vous comprenez pourquoi la propolis est puissamment efficace contre les bactéries, les virus et les parasites.

Et c’est pourquoi vous avez tout intérêt à en prendre au moindre début de mal de gorge !

N’hésitez pas non plus si vous avez un rhume, une sinusite ou de la grippe : plusieurs études montrent que la propolis réduit les symptômes et accélère la guérison.

Mais ce n’est pas son seul bienfait, loin de là.

En fait, la propolis peut vous aider dans presque toutes les pathologies où des virus et des bactéries sont impliquées… et il y en a beaucoup !

Brûlures d’estomac, ulcère, herpès, acné, infections buccales etc.

Voici une petite liste des problèmes de santé pour laquelle la propolis a une efficacité validée scientifiquement :

  • Infections bucco-dentaires : la propolis est utilisée de longue date en dentisterie (on la trouve aussi dans les bons dentifrices !). Son efficacité est avérée contre les gingivites, l’hypersensibilité dentaire ou les parodontites.
  • Herpès et zona : des chercheurs roumains ont testé l’efficacité d’une pommade concentrée à 50 % de propolis sur des lésions provoquées par le zona ou l’herpès… et cela a causé une amélioration dans 97% des cas. Même résultats très positifs trouvés par des chercheurs israéliens sur l’herpès.
  • Acné : une crème à base de propolis est efficace grâce à ses effets antibactériens, anti-inflammatoires, antioxydants et cicatrisants.
  • Ulcères de l’estomac : avant même qu’on ne découvre qu’ils étaient causés par une bactérie (Helicobacter Pylori), 3 équipes de chercheurs russes avaient confirmé l’efficacité de la propolis dans le traitement des ulcères de l’estomac.
  • Reflux gastro-œsophagien : sucer des pastilles de propolis a de nombreux avantages contre le reflux : non seulement ses effets antibactériens et antidouleurs sont utiles, mais cela active la salive, dont les effets anti-reflux ont été démontrés (mâcher un chewing-gum réduit les douleurs.

Voilà d’excellentes raisons d’avoir toujours de la propolis dans votre pharmacie familiale.

Mais ne vous contentez pas de l’utilisez pour résoudre un problème. Elle est précieuse également pour vous empêcher de tomber malade.

Car elle a aussi un effet très positif sur vos défenses naturelles, celles qui vous protègent contre les maladies.

Par exemple, une équipe de chercheurs italiens a récemment montré qu’une supplémentation de gouttes de teinture-mère de propolis combinée à du zinc permettait de diminuer la survenue d’otites chroniques de 32 %.

Et ce n’est pas tout…

Cancer, cerveau, métaux lourds… d’autres bienfaits à découvrir

Je n’ai pas la possibilité d’entrer dans les détails de tous les bienfaits de la propolis qui restent encore à explorer.

Mais sachez tout de même que :

  • La propolis a un potentiel anti-cancer à explorer : in vitro, elle empêche les tumeurs de proliférer ;
  • Elle peut protéger votre foie contre de nombreuses substances toxiques, comme les pesticides et les métaux lourds ;
  • Elle pourrait avoir un effet préventif sur les maladies du cerveau comme Alzheimer ou Parkinson ;
  • Ses effets anti-inflammatoires et anti douleurs pourraient être précieux contre l’arthrose.

À la limite, il serait presque plus rapide de faire la liste de ce sur quoi la propolis n’a aucun effet !

Il faut dire que sa richesse en polyphénols est impressionnante. La propolis contient les mêmes nutriments thérapeutiques que l’on trouve dans les super-aliments comme les mûres, les fraises, les oignons, les brocolis ou le thé vert.

Mais ce sont probablement les huiles essentielles contenues dans la propolis qui expliquent son action sidérante contre les virus et les bactéries.

Tout ça, sans le moindre effet secondaire

Et ce qui est magique, c’est que tous ces bienfaits vous tombent dessus sans le moindre effet indésirable.

Le seul risque, c’est l’allergie. Les rares malheureux qui sont allergiques aux produits de la ruche doivent l’éviter.

Mais sinon, elle ne pose aucun problème !

Alors vous comprenez pourquoi il serait dommage de s’en priver.

Certes, la propolis n’aura jamais l’effet « massue » et immédiat des antibiotiques contre les bactéries, des antiacides contre les brûlures d’estomac ou du Roaccutane contre l’acné.

Mais tous ces médicaments ont d’effroyables effets indésirables quand ils sont pris au long cours… alors que la propolis n’a que des effets positifs pour votre organisme sur le long terme !

Simplement, il faut bien savoir la choisir et l’utiliser.

La qualité avant tout !

N’essayez surtout pas de faire de « bonnes affaires » avec la propolis.

Car si vous choisissez de la mauvaise qualité, vous risquez de vous retrouver avec une propolis bourrée de métaux lourds et de pesticides !

Vous pouvez aussi tomber sur une propolis peut efficace car trop riche en cire (qui a peu de propriétés) et pauvre en résine (là où les polyphénols sont concentrés !).

Je n’ai pas une connaissance personnelle des laboratoires qui font de la propolis, mais j’ai lu avec beaucoup d’intérêt le livre Soignez-vous avec les produits de la ruche, rédigé par le directeur scientifique de « Pollenergie ». Ce laboratoire me semble donc présenter d’excellentes garanties de sérieux.

Par ailleurs, il est de notoriété publique que le Professeur Joyeux a toute confiance dans les marques suivantes : www.propolia.com et www.secretsdemiel.com.

Le mieux est d’utiliser prioritairement la propolis en gélules, sauf dans certaines indications, comme les brûlures d’estomac (gomme à mâcher) ou les problèmes de peau (baume à appliquer).

En cas d’infection ou de problème aigu, n’hésitez pas à prendre de fortes doses : 600 à 800 mg (3 à 4 gélules) 3 fois par jour (donc environ 2 000 mg par jour).

En prévention, vous pouvez faire des cures d’une vingtaine de jours, à chaque changement de saison, par exemple. Prenez alors environ 800 mg par jour, 2 gélules matin et soir.

Vous verrez : la propolis a un champ d’action tellement large qu’à elle seule, elle peut remplacer le quart ou le tiers de tous les produits de votre pharmacie familiale.

Alors profitez-en !

Bonne santé,

Xavier Bazin

La letter Santé Corps Esprit

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Plus d'information

Les paramètres de cookies sur ce site sont configurés pour "autoriser les cookies" afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site Web sans modifier vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer