Quoi de neuf ?

Activités à Marbella

By  | 

Agenda de Marbella, du 4 au 9 septembre

Boletin

MARDI 4
DU 4 AU 12 SEPTEMBRE. COURS D’INSCRIPTION ART ET CULTURE MARBELLA – Du 4 au 12 septembre. Inscription: de 10h00 à 13h00 et de 17h00 à 19h00. T.: 952 82 35 68

20 heures IV CONCOURS INTERNATIONAL DE MUSIQUE MARBELLA 2018. 4ème CONCOURS INTERNATIONAL DE MUSIQUE 2018. Du 4 au 6 septembre et du 13 au 16 septembre. Hospital Real de la Misericorida / Théâtre Ciudad de Marbella Le Concours International de Musique de Marbella (Concours International de Musique de Marbella) offre aux jeunes pianistes l’opportunité de gagner l’un des prix importants décernés et de participer à un concours innovant dans sa structure, ouverte et avec des nuances pédagogiques. Le concours est divisé en deux parties: Juvénile, du 4 au 6 septembre avec trois catégories: jusqu’à 10 ans jusqu’à 14 ans jusqu’à 18 ans. Adultes du 13 au 16 septembre jusqu’à 35 ans. Les espaces à utiliser seront l’hôpital Real de la Misericordia et le théâtre Ciudad de Marbella. HORAIRES DES JEUNES: 4 sept. Théâtre Ville de Marbella. 20h00 Cérémonie d’ouverture de la compétition juvénile Dessiner. Concert de piano par MICHAEL DAVIDOV, fondateur et directeur artistique du concours. Programme: Michael Davidov: Yellow Music (2009) Sergei Rachmaninov: Prélude op. 3 n. 2 prélude op. 32 n. 12 Prélude op. 32 n. 10 Prélude op. 32 n. 5 prélude op. 32 n. 3 5 sept. Théâtre Ville de Marbella. De 10h00 à 13h00 1er test éliminatoire 6 sept Théâtre Ville de Marbella. De 16h00 à 20h00 Concours de jeunes final. HEURES D’ADULTES: 13 sept. Hôpital Royal de la Miséricorde. 20h00 Cérémonie d’ouverture.Loterie 20h30 Ouverture d’un concert de piano MICHAEL DAVIDOV. Programme: Claude Debussy 12 Préludes (Livre II): Je … Brouillards II Feuilles Mortes … III … La Porte du Vin IV … “Les Fées d’Exquises Danseuses are” V … Bruyères VI … Général Lavine – Excentrique VII … La terrasse des audiences du clair de lune VIII … Ondine IX … Hommage à S. Pickwick ESQ. P.P.M.P.C. X … Canope XI … Les tierces alternées XII … Feux d’artifice 14 sept. Hôpital Royal de la Miséricorde. De 10h00 à 14h00 et de 16h00 à 21h00. 1er test éliminatoire 15 septembre Hôpital Royal de la Miséricorde. De 10h00 à 14h00 et de 16h00 à 21h00 Demi-finale 16 sept. Théâtre Ville de Marbella. De 17h00 à 22h00 Finale et remise du concours de prix. Le jury sera composé de: Grigory Gruzman (Allemagne) Elena Christianou (Grèce) Michael Davidov (Espagne / Israël) Stanislav Pochekin (Espagne / Russie) Irene Hierrezuelo (Espagne) Janos Balasz (Hongrie) Tensy Krismant (Cuba) Toutes les phases du concours sont ouvertes au public, avec un accès libre. Les concerts d’ouverture du Professeur MICHAEL DAVIDOV, sont gratuits jusqu’à la pleine capacité. La finale du concours, au Teatro Ciudad de Marbella, est également gratuite jusqu’à la pleine capacité.

20h30 HEURE CONCERT PIANO MICHAEL DAVIDOV – Entrée libre jusqu’à la pleine capacité. Théâtre municipal de Marbella.

MERCREDI 5
DE 10H00 A 13H30. IV CONCOURS INTERNATIONAL DE MUSIQUE DE MARBELLA 2018. CATÉGORIE JEUNESSE. 1er TEST ELIMINATOIRE.

JEUDI 6
DE 16H00 À 20H00. IV CONCOURS INTERNATIONAL DE MUSIQUE DE MARBELLA 2018. CATÉGORIE JEUNESSE. FINALE

VENDREDI 07
De 9h00 à 13h00 et 16h00-21h00 PIANO MAÎTRE 2018 MARBELLA – MARBELLA PIANO MAÎTRE 2018. Du 7 au 12 septembre. École municipale de musique et de danse. Destinée aux jeunes pianistes professionnels du monde entier qui viennent perfectionner par des cours de maître avec des professeurs éminents et de grands musiciens d’aujourd’hui invités spécialement pour l’occasion. Horaire des cours: de 9h à 13h et de 16h à 21h Enseignants: le professeur James Anagnoson (Canada) – Conservatoire Royal de Musique G. Gould de Toronto, le professeur Arie Vardi (Israël) – Université de Jérusalem, le professeur Alexander Braginsky (Etats-Unis) – Université du Minnesota, le professeur Michael Davidov (Espagne / Israël) – Conservatorio Superior del Liceo de Barcelone, Prof. Grigory Gruzman (Allemagne) – Hochschule für Musik F. Liszt Weimar, Prof. Piotr Paleczny (Pologne) – F. Chopin Université de Warszaw, le professeur Stanislav Pochekin (Russie / Espagne ) – Conservatorio Superior del Liceu à Barcelone, le professeur Jacques Rouvier (France) – Universität Mozarteum de Salzbourg, le professeur Elisso Virsaladze (Géorgie) – Scuola di Musica di Fiesole. COURS DE MAITRE DE DEMAIN: Destiné aux enfants et aux jeunes, au primaire ou au collège, ou qui étudient à la maison. Places: identique à la masterclass. Horaire des cours: de 9h à 21h Chaque étudiant recevra 2 cours individuels et 2 conférences / ateliers. Professeurs: Prof. Michael Davidov (Espagne / Israël) – Conservatorio Superior del Liceo de Barcelona (Classes)  Conférence 1: Professeur à déterminer, Conférence 2: Prof. Grigory Gruzman (Allemagne) – Hochschule für Musik F. Liszt Weimar. Ce cours est suivi par 8 étudiants (2 de chaque cours) de l’École municipale de musique de Marbella en tant que participants avec inscription gratuite. Ces 8 étudiants ont été sélectionnés par un test de piano et l’évaluation de leur dossier académique. Le tribunal qui a sélectionné les boursiers était composé d’enseignants du centre et de membres de l’Institut Arthur Rubinstein.

10h30 à 13h30. VISITE GUIDÉE – VILLA ROMANA DE RÍO VERDE.

SAMEDI 8
10h30 à 13h30. VISITE GUIDÉE – VILLA ROMANA DE RÍO VERDE.

DIMANCHE 9
10h30 à 13h30. VISITE GUIDÉE – VILLA ROMANA DE RÍO VERDE.

ATELIERS ET COURS

MOKUHANGA. XILOGRAPHIE JAPONAISE. Du 17 au 21 septembre Atelier MGEC CC Cortijo de Miraflores. INSCRIPTION OUVERTE JUSQU’À L’ENTRÉE COMPLÈTE (limite 7 septembre) Impartie par: EUSEBI SUBIRÓS. Heures d’ouverture: Matinée de 10h à 14h
Après-midi de 16h30 à 20h30. Prix: 200 €. 50% de réduction pour les artistes résidant à Marbella ou les habitués de l’atelier de gravure. Réalisé: Artistes d’enregistrement et autres publics intéressés. + INFORMATIONS ET INSCRIPTION: Au MGEC ou à travers la page: www.mgec.es I [email protected] || Tél. 952 76 57 41. Le Moku hanga est une technique qui a plus de 300 ans. Contrairement à la gravure telle qu’elle est pratiquée dans l’Ouest caractérisé par l’utilisation de couleurs plates, très rotund (chevauchement ou non), la technique japonaise fournit un résultat complètement différent pour les nuances, les transparences et les subtilités de la couleur, au point que nombre de ses gravures “pourraient être confondues avec des lithographies”. L’expertise est telle qu’il existe des timbres de plus de 20 couleurs différentes. L’impression se fait également au moyen d’un outil manuel, le baren, sans qu’il soit nécessaire d’utiliser une presse ou une presse. Eusebi Subirós Duran. Enregistreur et Stamper Il commence dans les techniques de gravure dans l’atelier Tristan Barbarà de Figueras en 1986 où il a rejoint son équipe d’édition spécialisée en tant que graveur et atelier d’artistes de conseiller technique jusqu’en 1996. Cette année a ouvert son propre atelier Lupusgrafic Edicions à Gérone, un atelier ouvert aux artistes dans lequel il continue à conseiller et à estampiller ses œuvres, même s’il continue à collaborer sur des projets avec les ateliers Joan Barbarà de Barcelone. Parallèlement à la mise en service de son atelier, il a assemblé en 2001 l’atelier de gravure de Josep Niebla à Casavells où il a réalisé régulièrement des tirages exclusifs pour cet artiste. Tout au long de sa carrière, il a travaillé avec des artistes importants tels que Tàpies, V. Look, E. Schumacher, R. Forteza, Oteiza, Plensa, M. Villelia, K. Nishikawa, Barceló, Mariscal, JPCroft, M. Cuixart, , entre autres. Il enseigne également dans son propre atelier et dans les écoles d’art de Gérone et d’Olot et des monographies dans les ateliers A. Saura à Fuendetodos, la Fondation Rodriguez Amat et dans d’autres ateliers privés à Barcelone.

EXPOSICIONES

EXPOSICIÓN: ICONOS DE PACO RODRÍGUEZ. Del 18 al 31 de agosto de L a V de 9.00 a 20.00 h. Hospital Real de la Misericordia. Paco Rodríguez (Francisco Rodríguez Sánchez, Marbella, 1958) es un humanista que practica por igual la pintura y la poesía. Aunque su vida profesional ha estado vinculada a la banca desde 1973 hasta 2011, Paco Rodríguez ha venido desarrollando una actividad paralela en temas de índole cultural, tales como la pintura, la fotografía y la poesía. Su actividad en participación en exposiciones individuales y colectivas comenzó en 1986. Sus creaciones se encuentran en colecciones privadas tanto de nuestro país y como extranjeras. En su producción artística se hallan obras de múltiples técnicas y estilos. Desde 1992 viene realizando una serie de piezas policromadas tomando como base piedras con formas caprichosas, erosionadas por la naturaleza. De ella destaca por su número la serie dedicada al toro bravo, con más de doscientas piezas realizadas. En 2009 comenzó una serie de dibujos realizados en técnica mixta (tinta y acrílico sobre papel) de temática arquitectónica, titulada “Arquitecturas imposibles”, usando de estilos de épocas variadas, dando lugar a inéditas composiciones. Desde 2010 viene dedicándose al arte de la pintura de iconos bizantinos. Ha realizado tres exposiciones de esa temática hasta la fecha. La primera en marzo de 2013 en el Club de Mar de Puerto Banús); la segunda en diciembre de 2014 en el Museo El Molino de Ojén; y en fecha más reciente, hasta finales de marzo del presente año, en el Museo de Osuna, con gran éxito de público y crítica.

LA MUSIQUE GRAPHIQUE DE JAUME PLENSA – Du 21 juillet au 8 septembre. Musée de la gravure. L’exposition, produite par le Musée de la Gravure de l’espace lui-même a été organisée par Chema de Francisco, directeur de la Foire Internationale d’Art Contemporain Estampa et a eu la collaboration directe de Jaume Plensa, qui a donné les œuvres de sa collection particulier pour l’échantillon, qui regroupe un total de soixante-sept tirages et une installation vidéo. Les travaux ont été réalisés entre 1982 et 2017 et passent en revue le concept du corps humain à partir d’interprétations très différentes. La variété des ressources graphiques (xylographies, gravures, photodécoupe), ainsi que la représentation et les formats se distinguent. Le corps, selon Plensa, est le seul endroit vrai; c’est un monde en soi, le réceptacle de la mémoire et des émotions, le territoire de l’âme. Cela revient à affirmer qu’un corps exilé est aussi une mémoire déplacée. qu’un corps emprisonné ou battu conserve une part indomptable, aussi petite soit-elle. Le corps est une énigme. Le corps -et la chair, le sang, les organes que les constituants ainsi que le cerveau et la pensée qui se déplace et souhaitable, et aussi la face d’un singulier visage incertain pour l’autre, ce qui se cache autant que Les spectacles sont toujours présents dans le travail de Plensa depuis le milieu des années quatre-vingt. Jaume Plensa (Barcelona, ??1955) est un artiste polyvalent qui a expérimenté de manière égale la gravure, le dessin, le son, la vidéo et même la scénographie. Il est l’un des créateurs espagnols d’une plus grande projection internationale. Il a vécu et travaillé en Allemagne, la Grande-Bretagne, la France et les Etats-Unis et a fait des pièces et des installations sculpturales pour les espaces publics de ces et de nombreux autres pays, comme l’Italie, le Japon, le Canada, la Suède et la Thaïlande. Après sa première exposition personnelle en 1980 à la Fundació Joan Miró de Barcelone, son travail a été présenté dans des musées du monde entier. Il a reçu de nombreux prix nationaux et internationaux: Médaille du Chevalier des Arts et des Lettres du Ministère de la Culture français en 1993; Prix ??national de la culture des arts plastiques à la Generalitat de Catalunya en 1997; Docteur Honoris Causa de la School of the Art Institute de l’Université de Chicago en 2005; Prix ??Marshall d’excellence en sculpture publique, Londres 2009; Prix ??national des arts plastiques en 2012; Cruz de San Jorge, 2012; Prix ??national d’art graphique, 2013; Prix ??Velázquez pour les arts en 2013; Prix ??mondial pour la meilleure fin établissement public à la Biennale de Venise en 2015. Parmi ses nombreuses expositions consacrées à des œuvres graphiques, nous mettons en évidence celles qui se tiennent en 2006 au Musée des Beaux-Arts de Caen (France) et le Centre de la Gravure et de l’image Imprimé La Louvière (Belgique). À l’heure actuelle, il se prépare à l’automne de cette année, deux expositions au Palais de Cristal- Musée national Reina Sofia Art Center à Madrid et Barcelone Musée d’Art Contemporain. A l’ouverture, le contre-ténor Hugo Bolívar et altiste d’Agnès Mauri, sera présentée en première la pièce musicale composée spécialement pour l’occasion par Joan Magrane « Somme Nigra (calligraphie pour Jaume Plensa) ». Horaires: du mardi au samedi (jours fériés fermés) de 9h à 20h.

MOUVEMENT ESPARTACO – Du 5 au 201 juin 2020 jusqu’au 18 avril 2020. Ralli Musée Marbella. exposition temporaire du mouvement Espartaco formé par les artistes Ricardo Carpani, Mario Mollari, Juan Manuel Sanchez, Esperilio Bute, Carlos Sessano, Juana Elena Diz et Pascual Di Bianco. Pour la première fois en Europe, une exposition consacrée aux approches plastiques et sociales de ce mouvement argentin formé vers les années 60 à Buenos Aires. L’inauguration aura lieu le samedi 2 juin à midi. Entrée gratuite Il se compose de sept artistes qui forment le mouvement, l’exposition comprend des œuvres de Ricardo Carpani, Mario Mollari, Juan Manuel Sánchez, Esperilio Bute, Carlos Sessano, Juana Elena Diz et Pascual Di Bianco. Sans une structure ordre chronologique ou, dans ce que nous pouvons trouver des exemples de différentes tendances, l’esthétique et les langues qui se sont développées pendant la durée de ce mouvement riche, ainsi que des œuvres plus tardives, nous voyons que les similitudes sont maintenues dans ses principes œuvres individuelles de leurs anciens membres. Chacun des artistes qui développent une esthétique individuelle formé au sein du mouvement lui-même avec ses propres propositions et une évolution concrète, que nous percevons de la réitération des motifs et des thèmes abordés dans une autre langue. Cependant, en tant que groupe, ils sont, nous pouvons également identifier les caractéristiques communes dans leurs propositions telles que la tendance monochrome, l’utilisation des couleurs spot, anthropocentrisme, la présence de caractéristiques autochtones et l’élimination de toute anecdote représentations. Nous verrons dans cette exposition fonctionne avec de grandes figures humaines, représenté avec une langue moderne tout chargé avec la tradition et le passé, dans lequel sont mis en évidence les caractéristiques et les volumes pour transmettre la force de la classe ouvrière et le peuple d’Amérique Latina Horaires des musées: de 10h à 15h du mardi au samedi.

ART AMERICAIN LATIN – Entrée gratuite. Musée Ralli Marbella. Urb. Coral Beach, CN 340 km. 176 Marbella. Plus d’informations: www.museoralli.es || Tél .: +34 952 857 923 ||[email protected]

www.marbella.es/cultura

Plaza de Altamirano s/n. 29601 Marbella (Málaga)

Teléfono: 952 82 50 35  /  Fax: 952 82 34 43

 

photos : Kevin Horn – www.khphotography.co.uk

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Plus d'information

Les paramètres de cookies sur ce site sont configurés pour "autoriser les cookies" afin de vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site Web sans modifier vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer